Unprecedented Military Pact Shakes Up Canada: What You Need to Know

La récente annonce, en septembre 2021, de l'accord de coopération militaire AUKUS, impliquant l'Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis, a suscité une large attention internationale. Ce pacte a non seulement provoqué une certaine inquiétude au mais a également ouvert des discussions sur une possible expansion de l'accord.

Des secousses au Canada

L'annonce de l'accord AUKUS a entraîné des turbulences au Canada. Ce pays, membre du groupe d'alliance “Five Eyes” qui comprend également les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, se trouve dans une situation délicate face à ce nouvel arrangement.

Objectifs de l’accord AUKUS

L'accord AUKUS a pour principal objectif d'augmenter la coopération dans des capacités militaires majeures. Ces domaines d'intérêt clés comprennent :

  • L'intelligence artificielle
  • La cyberguerre
  • Les frappes à longue distance

Les piliers de l’accord

L'accord AUKUS repose sur deux principaux piliers. Le premier concerne le transfert de technologie et de savoir-faire sur les sous-marins à propulsion nucléaire. Le deuxième axe est centré sur le développement de capacités militaires avancées.

Read  Is Nuclear Sharing the Future for Poland with NATO?

Expansion potentielle de l’accord

Le Canada a exprimé le souhait d'intégrer le second pilier de l'accord AUKUS. Une position partagée par la Nouvelle-Zélande, qui envisage également de s'associer à ce pilier de l'accord. Le Japon, membre du Dialogue quadrilatéral pour la sécurité, explore aussi la possibilité d'adhérer à l'accord AUKUS. Cette expansion pourrait être officialisée d'ici la fin de l'année, une perspective que le Royaume-Uni soutient activement.

4.8/5 - (16 votes)

Leave a Comment

Partages